Prévoir une grossesse

Prévoir une grossesse
Prévoir une grossesse

Avant d'envisager une grossesse et d'arrêter sa contraception, il est conseiller de

  • vérifier que votre dernier frotti cervical date de moins de 2 ans
  • débuter une supplémentation en acide folique
  • cesser votre consommation de toxiques: tabac, alcool, cannabis... Dès l'arrêt de la contraception, il faut tenter d'éviter toute alcoolisation aiguë car une alcoolisation aiguë peut être néfaste avant même le diagnostic de grossesse. 

Dois-je changer mon mode de vie pendant ma grossesse?

sport et grossesse
sport et grossesse

La grossesse est un état physiologique particulier. Il nécessite quelques adaptations de votre mode de vie.

Règles d'hygiène:

  • hygiène des mains
  • préparation, réfrigération, congélation cuisson des aliments
Activité physique
  • le maintien d'une activité physique raisonnable en cas de grossesse unique normale est favorable au déroulement de celle-ci, du travail et de la récupération fonctionnelle du périné après l'accouchement. Celle ci doit être adapté à l'âge gestationnel. 
  • privilégier la marche, la natation, la gymnastique d'entretien musculaire avec démarrage et arrêt progressifs.
  • proscrire la compétion, les sports d'endurance pratiqués de manière intensive et les sports à risque (ski, surf, équitation, vélo avec risque de chute, plongée sous marine, alpinisme à plus de 2000m)
  • le repos peut être indiqué en cas de grossesse gémellaire ou de mence d'accouchement prématuré. 

Rapports sexuels: sauf cas très particuliers, ils ne posent pas de problème pendant la grossesse.

Quelles précautions dois-je respecter pendant ma grossesse?

La grossesse n'est pas une maladie mais une étape physiologique de la vie.

Elle nécessite cependant des mesures de prudence: arrêt de la consommation d'alcool et de tabac, suppression de toute toxicomanie et de tout médicament inutile, respect du calendrier obligatoire du suivi de grossesse qui garantit la meilleure sécurité pour votre futur bébé et vous même.

Certaines précautions alimentaires devront être prises afin de vous protéger ainsi que votre bébé de certaines maladies infectieuses.

Quelles sont les précautions alimentaires pendant ma grossesse?

Une alimentation équilibrée est encore plus importante pendant la grossesse
Une alimentation équilibrée est encore plus importante pendant la grossesse

Il n'y a pas de régime spécifique recommandé aux femmes enceintes. L'alimentation conseillée aux femmes enceintes diffère peu de celle d'un adulte normal car des mécanismes d'adaptation se mettent rapidement en place.

Mais certaines précautions sont à prendre:

  • prévenir certaines carences ou déficiences: votre médecin vous prescrira systématiquement de l'acide folique 28 jours avant la conception et jusqu'à 12 SA. En cas de carence, il pourra vous prescrire du fer (si anémie), de l'iode, de la vitamine D ou  du calcium. Si vous accouchez au printemps ou que vos grossesses sont rapprochées ou que vous vous exposez peu au soleil, votre médecin vous prescrira de la vitamine D.
  • limiter les risques sanitaires liés à certains aliments: listériose, toxoplasmose
  • proscrire la consommation d'alcool, de tabac, de cannabis, limiter la consommation de café
  • surveiller la prise de poids notamment si vous êtes en surpoids dès le début 
  • limiter la consommation de sucres notamment en cas de diabète gestationnel

Quelques repères alimentaires pour votre santé et celle de votre bébé:

  • Calcium: manger 3 produits laitiers (lait, yahourt, fromage) par jour ou boire des eaux riches en calcium (>150mg/l)
  • Vitamine D: manger des poissons gras, exposition solaire
  • Iode: lait et produits laitiers, crustacés, poissons d'origine marine, oeufs, sel iodé
  • Eau: 1,5 l de boisson par jour. L'eau du robinet est tout à fait recommandable. Si vous buvez de l'eau en bouteille, préférez les eaux riches en minéraux > 1500mg/l (calcium > 150mg/l, magnésium > 50mg/l) et pauvres en sodium < 200mg/l.
  • Oméga 3: poisson au moins deux fois par semaine (frais, surgelé, en boîte) dont au moins un poisson gras (maquereau, sardine)
  • Caféine: café < 3 tasses par jour, thé < 1l par jour
  • Phyto-oestrogène: produit à base de soja < 1 par jour
  • Vitamine A: éviter les produits à base de foie
  • Mercure: éviter espadon, marlin, siki
La prise de poids pendant la grossesse est de 1kg/mois et de 1,5 kg/mois les deux derniers mois. Mais la prise de poids doit être moins importante si l'indice de masse corporelle de départ est élevé (en restant supérieur à 7kg) et supérieur en cas de poids initial faible. Une prise de poids maîtrisée favorise une grossesse et un accouchement sans complication et un retour plus facile au poids antérieur après la naissance, tout en constituant des réserves suffisantes pour assurer l'allaitement et prévenir l'apparition à long terme de certaines affections (obésité, diabète, complications cardiovasculaires). 

La salmonellose est une toxiinfection alimentaire. Pour la prévenir:

  • éviter de consommer des oeufs crus ou mal cuits
  • réaliser les préparations à base d'oeuf crus le plus près possible de leur consommation et les conserver au frais.

La listériose est une maladie rare mais qui peut avoir des conséquences particulièrement grave chez la femme enceinte et le nouveau-né. 

La bactérie est transmise par voie alimentaire. Elle résiste au froid mais est détruite par la chaleur. Elle est en principe, absente des aliments cuits et des conserves sauf si une contamination intervient après cuisson. Du fait de son aptitude à se multiplier à basse température, Listéria est souvent associée aux aliments réfrigérés à durée de conservation longue.

La prévention de la listériose consiste à éviter la consommation des aliments les plus fréquemment contaminés et à respecter certaines règles lors de la préparation et manipulation des aliments.

  • éviter de consommer des fromages au lait cru (ainsi que le fromage vendu râpé) ; 
  • éviter la consommation de poissons fumés, de coquillages crus, de surimi, de tarama, etc. 
  • éviter de consommer crues des graines germées telles que les graines de soja
  • éviter les produits de charcuterie cuite tels que les rillettes, pâtés, foie gras, produits en gelée, etc. 
  • pour les produits de charcuterie type jambon, préférer les produits préemballés qui présentent moins de risque d'être contaminés
  • enlever la croûte des fromages ; 
  • laver soigneusement les légumes crus et les herbes aromatiques ; 
  • cuire les aliments crus d'origine animale (viande, poissons, charcuterie crue telle que les lardons). Ces mesures sont suffisantes pour éliminer les germes qui se trouvent en plus grande quantité en surface de ces aliments. Les steaks hachés, qui sont des aliments reconstitués (et pour lesquels cette notion de contamination en surface ne peut être retenue), doivent impérativement être cuits à coeur.
  • conserver les aliments crus (viande, légumes, etc.) séparément des aliments cuits ou prêts à être consommés ;
  • après la manipulation d'aliments non cuits, se laver les mains et nettoyer les ustensiles de cuisine qui ont été en contact avec ces aliments.
  • les restes alimentaires et les plats cuisinés doivent être réchauffés soigneusement avant consommation immédiate ; 
  • nettoyer fréquemment et désinfecter ensuite avec de l'eau javellisée son réfrigérateur ; 
  • s’assurer que la température du réfrigérateur est suffisamment basse (4°C) ; 
  • respecter les dates limites de consommation.
En savoir plus : Repères nutritionnels

Que faire si je ne suis pas immunisée contre la toxoplasmose?

Une sérologie de la toxoplasmose sera réalisée lors d'une consultation préconceptionnelle ou lors de la première consultation de grossesse pour déterminer votre statut immunitaire vis-à-vis de ce parasite.

Il n'existe pas de vaccin pour prévenir cette infection mais des mesures de prévention permettent de limiter les risques d'infection:

  • bien cuire tout type de viande
  • bien laver les fruits et les légumes crus
  • se laver les mains avant chaque repas et après avoir manipulé de la viande crue, des crudités souillées par de la terre et après avoir jardiné
  • laver a grandes eaux les ustensiles de cuisine et les plans de travail
  • faire laver le bac à litière du chat par une autre personne ou porter des gants
  • porter des gants pour jardiner

Chaque mois des tests sérologiques vous seront prescrits pour vérifier qu'il n'y a pas eu de séroconversion (infection pendant la grossesse).

Que faire si je ne suis pas immunisée contre la rubéole?

Une sérologie de la rubéole sera réalisée lors d'une consultation préconceptionnelle ou lors de la première consultation de grossesse pour déterminer votre statut immunitaire vis-à-vis de ce virus.

Un vaccin existe pour prévenir l'infection par ce virus. Il pourra être réalisé avant la grossesse et une grossesse pourra être débutée 2 mois après la vaccination. La vaccination est impossible si vous êtes déjà enceinte au moment du test. La vaccination vous sera alors proposée à la sortie de la maternité.

Si votre sérologie est négative, un nouveau test sérologique vous sera prescrit à 20 SA our vérifier l'absence de séroconversion (infection en cours de grossesse).

Quelles précautions prendre pour éviter l'infection par le cytomégalovirus (CMV)?

Le cytomégalovirus est un virus très largement répandu en particulier chez les enfants en collectivité et présent dans toutes les sécrétions (salive, larmes, urines...). L'infection se trasnmet par les sécrétions muqueuses. 50 à 90% des adultes sont immunisés. Plus rarement cette infection peut survenir durant la grossesse.

L'infection maternofoetale par le CMV n'a, dans la plupart des cas, aucune conséquence pour le foetus. Plus rarement, elle peut être à l'origine de séquelles neurosensorielles graves voire d'un décès du nouveau-né.

Lavez- vous fréquemment les mains.

En particulier si vous êtes en contact avec un jeune enfant et surtout si il fréquente une collectivité (crêche, garderie):

  • n'utilisez pas pour vous-même ses ustensiles de repas, abstenez-vous de goûter ses aliments avec la même cuillère et de sucer sa tétine
  • évitez les bisous sur la bouche des enfants
  • n'utilisez pas ses affaires de toilette (gants, serviette, brosse à dent)
  • lavez-vous soigneusement les mains après avoir mouché et changé un enfant

Ces précautions s'appliquent aussi à votre conjoint et doivent être respectées dès le début de la grossesse et jusqu'à l'accouchement.

Qu'est-ce que l'alloimmunisation rhésus?

Qu'est-ce que l'alloimmunisation rhésus?
Qu'est-ce que l'alloimmunisation rhésus?

Si vous êtes de groupe négatif (A- B- AB- O-) et que le père de votre enfant est de groupe positif (A+ B+ AB+ O+), il existe un risque d'alloimmunisation rhésus.

Lors de la grossesse, en cas de circonstances favorisantes ou parfois même spontanément, il existe un passage de globules rouges foetaux vers la circulation sanguine maternelle. Si l'enfant que vous portez est positif et que vous êtes négative, vous pouvez réagir contre ces globules rouges en créant des anticorps. Cela est sans conséquences en général pour une première grossesse mais peut avoir des conséquences lors d'une grossesse ultérieure en créant une anémie du bébé puis un ictère du nouveau-né.

C'est pourquoi votre médecin vous proposera des moyens de prévention de cette allo-immunisation et un contrôle après la grossesse pour vérifier que vous n'avez pas créé d'anticorps.

En savoir plus : Fiche information Rhésus

Quels sont les effets du tabac sur le déroulement de ma grossesse et la santé de mon bébé?

la grossesse: c'est le moment d'arrêter
la grossesse: c'est le moment d'arrêter

Le tabagisme maternel augmente les risques de:

  • infertilité (augmentation de délai nécessaire pour concevoir)
  • grossesse extra-utérine (35% des grossesses extra utérines seraient liées au tabac)
  • fausse couche spontanée (risque multiplié par 3)
  • décollement prématuré d'un placenta normalement inséré
  • placenta bas inséré
  • bébé de petit poids
  • prématurité
  • mort subite du nourrisson
  • consommation globale de soins plus importante dans la petite enfance.

Le tabagisme passif est également nocif pour la femme enceinte.

Vouloir faire un enfant est une bonne occasion pour arrêter de fumer. L'arrêt complet du tabac est préférable avant la conception mais son arrêt est bénéfique quelque soit le terme de la grossesse et même après l'accouchement. Si besoin des substituts nicotiniques peuvent vous être prescrits.

La nicotine passe dans le lait maternel et il est déconseillé de fumer quand on allaite son bébé. Allaiter est une bonne occasion d'arrêter de fumer. Si vous n'avez pas réussi à arrêter de fumer et que vous souhaitez allaiter, l'allaitement maternel sera toujours bénéfique pour votre bébé. Mais il faut proscrire de fumer en présence de votre bébé et de partager le lit parental.

Les approches psychologiques et comportementales sont privilégiées pour le sevrage de la femme enceinte fumeuse. La prescription de substituts nicotiniques est autorisée pour les femmes enceintes qui ne parviennent pas à arrêter de fumer et elles bénéficient d'un forfait de 150euros par la sécurité sociale. 

En savoir plus : Tabac et grossesse

Quels sont les effets de l'alcool sur le déroulement de ma grossesse et la santé de mon bébé?

zéro alcool pendant la grossesse
zéro alcool pendant la grossesse

La consommation d'alcool pendant la grossesse représente la première cause de handicap mental non génétique en France. La consommation d'alcool pendant la grossesse peut entrainer un retard de croissance pré ou postnatal, un aspect du visage particulier, des troubles du système nerveux central et des fonctions supérieures.

Il n'y a pas de seuil en deçà duquel la consommation d'alcool ne présente aucun danger. C'est la raison pour laquelle il est recommandé de ne consommer aucun alcool pendant toute la grossesse.

Si vous n'y arrivez pas ou si vous en avez consommé même ponctuellement, n'hésitez pas à en parler à votre médecin.

En savoir plus : Alcool et grossesse

Quels sont les effets des drogues sur le déroulement de ma grossesse?

Chaque drogue peut entrainer des effets qui lui sont propres. Les effets peuvent être différents et augmentés lorsque la personne consomme plusieurs drogues. 

Comment limiter l'exposition aux facteurs environnementaux nocifs?

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques présentes dans notre environnement et capables d'altérer le fonctionnement de multiples organes, entrainant ainsi des effets nocifs à long terme sur la santé et la reproduction des individus et/ou de leur descendance. 

La grossesse est une période de vulnérabilité importante, car les processus développementaux sont sensibles à ces molécules chimiques. Des altérations du développement de l'appareil génital, des ovules et spermatozoïdes, du sein et du systême de régulation hormonal induisant des effets à long terme sur le déclenchement de la puberté, la réserve ovarienne et la fertilité ont été observées dans plusieurs espèces de mammifères. Certaines de ces altérations se transmettent aux générations suivantes.

Conseils pour limiter l'exposition aux perturbateurs endocriniens:

  • éviter tout contact direct de la nourriture avec du plastique (sac plastique, film étirable, barquette) et surtout ne pas cuire ou chauffer de la nourriture dans du plastique. Utiliser des récipients en céramique ou en verre.
  • éviter d'utiliser des bouteilles, des gobelets et des couverts en plastique. Ne jamais les chauffer.
  • éviter les aliments en conserve métallique dont l'intérieur est enduit de bisphénol A (légumes, poissons, fruits au sirop, canette de soda..). Préférer les conserves et les boissons en bocaux de verre.
  • consommer avec modération: la pâte à tartiner à la noisette industrielle, les produits contenant du soja.
  • toujours laver et éplucher les légumes pour éliminer les résidus de pesticides, fongicides, herbicides
  • regarder attentivement la composition des cosmétiques, dentifrices, déodorants, mousse à raser, vêtements, jouets, détergents.
Ces recommandantions devraient être appliquées dès la période périconceptionnelle, pendant toute la grossesse et au cours de l'allaitement