L'endométriose

L'endométriose est une maladie chronique, souvent récidivante, touchant une femme en âge de procréer sur dix

Il s'agit de la présence à l'extérieur de l'utérus de tissu normalement présent uniquement à l'intérieur de l'utérus. Il s'agit de tissu endométrial. Le développement de ce tissu peut se faire sur n'importe quel organe abdminal mais surtout les organes génitaux en particulier l'ovaire. 

La muqueuse utérine anormale va suivre les variations du cycle menstruel et saigner au moment des règles entrainant adhérences et kystes. 

Cette maladie peut être asymptomatique ou être découverte devant des douleurs gynécologiques (pendant les règles, pendant les rapports, à la défécation, difficulté à uriner) ou une infertilité. L'intensité des symptômes n'est pas liée à la gravité des lésions anatomiques. 

Le diagnostic d'endométriose

Le diagnostic d'endométriose peut être suspecté devant des symptômes ou des signes à l'examen clinique.

Les examens permettant de la rechercher ou d'en faire le bilan sont 

  • l'échographie pelvienne par voie vaginale +/- par voie rectale
  • l'IRM pelvienne

Malheureusement ces examens ne suffisent pas toujours au diagnostic et l'examen de référence reste la coelioscopie (intervention chirurgicale mini-invasive).

Le traitement de l'endométriose

Chaque cas est unique et le traitement sera adapté aux symptômes, au désir de grossesse, à l'efficacité des traitements, au désir de la patiente.

Le traitement peut être

  • médical: le plus souvent hormonothérapie visant l'arrêt des règles (pilule en continu, stérilet hormonal, ménopause artificielle). Les traitement médicaux sont des traitements symptomatiques visant les douleurs liées à l'endométriose. Ils visent également à prévenir une récidive après chirurgie. 
  • chirurgical: le plus souvent réalisé par coelioscopie. Les traitements chirurgicaux sont les seuls susceptibles de guérir l'endométriose.