Fausse couche hémorragique

Un arrêt de grossesse précoce est possible et concerne environ 10% des grossesse avant 3 mois de grossesse.

Tout saignement ou douleur conduira votre gynécologue à évaluer l'évolutivité de la grossesse.

Le diagnostic de grossesse arrêtée conduira à 3 alternatives possibles: l'expectative d'une expulsion spontanée, un traitement médical (misoprostol) ou un traitement chirurgical (aspiration).

Une hémorragie lors de la fausse couche est rare mais possible et peut nécessiter un traitement chirurgical en urgence qui consistera en une aspiration au bloc opératoire en urgence. Si vos saignements vous semblent anormaux, rendez-vous aux urgences de la maternité afin que l'on évalue vos saignements.

La grossesse extra-utérine

Une grossesse extra-utérine est une grossesse se développant hors de la cavité utérine. Elle se développe le plus souvent au niveau de la trompe mais parfois au niveau du col utérin, d'une corne utérine, d'un ovaire ou directement dans la cavité abdominale.

Les grossesses extra-utérines représentent environs 1% des grossesses. Les facteurs de risque sont les antécédents d'infection pelvienne ou de pathologie des trompes et le tabac. 

Une grossesse extra-utérine présente un risque certain pour la mère et ne peut être menée à terme.

Tout saignement ou douleur en début de grossesse doit faire rechercher une grossesse extra-utérine. Le diagnostic sera fait par l'interrogatoire, l'examen cliniuqe, l'échographie et le taux d'hormone de grossesse HCG

Selon l'examen clinique, le terme de la grossesse, le taux d'hormone et l'examen échographique, le traitement pourra être médical ou chirurgical. Le traitement médical par méthotrexate est disponible à l'hôpital privé Saint Martin. Une coelioscopie pourra également vous être proposée. Dans tous les cas, votre gynécologue vous expliquera les options et modalités thérapeutiques. Une bonne surveillance est essentielle a tout traitement médical.